En route (partie 1)

HANOI levé à 6h30 et après un petit déjeuner à la Viêtnamienne nous accrochons nos sacoches sur les vélos, faisons les derniers réglages et prenons la route direction le Sud.

La traversée d'HANOI, du nord au sud, engendre une certaine appréhension car celle-ci n'est pas sans risque physique. Ici le non-respect du code de la route (et des feux tricolores) semble être l'un des sports nationaux. Se frayer un chemin à travers ce flux de scooters ininterrompu n'est pas chose aisée.

Ouf 18 km plus tard nous sortons enfin d'HANOI sans accros et sans erreur d'aiguillage grâce à l'aide du GPS de mon coéquipier Patrick.

Arrivés à HA DONG nous nous accordons une pause méritée puis nous reprenons la route vers XUANG MAY (National 6 direction le Sud-Ouest). Le trafic est intense et la concentration maximale. Les scooters ont laissé place aux bus et camions, qui à vive allure, doublent et klaxonnent en même temps. 

Du village de XUANG MAY nous prenons une route plein sud appelée "Route HO CHI MINH" en direction du village CHO BEN, puis vers LA PAGODE HUONG. La route est exécrable, elle ne se décompose pas de "nids de poule" mais de "nids d'autruche" tellement les trous sont grands. Pour ne rien arranger cette route mène à une carrière d'extraction de roches massives ou des camions, en surcharge pondérable évidente et certains sur le point de perdre leur cargaison, peinent à avancer dans ce gruyère d'asphalte. Bien que surchargés nous-mêmes et n'avançant qu'à la force de nos mollets nous arrivons à les doubler sans grande peine.

Enfin !! Après 8 km interminables nous sortons de cet enfer routier recouvert d'une poussière très dense. Ce soir nous dormirons au village de TE TIEU, un bon décrassage ne sera pas un luxe.

×