Et c'est reparti

Départ de l'hôtel à 8h30. Notre hôte nous laisse des provisions et un trop plein de bisous et remerciements. Loan tient un hôtel ou sa clientèle est principalement française, lui-même ayant appris le français dans sa jeunesse.

Notre destination SAM SON en passant par VINH LOC une belle étape de 100 kilomètres sans vent et plate. Nous quittons le brouhaha général et attrapons les petites routes de campagne. Le décor est planté et magistral. Champs de culture d'ananas, de canne à sucre et bien entendu de rizières ont remplacé le béton. Maintenant les rizières "mécanisée façon vietnamienne"  laissent placent aux rizières du "moyen âge". Des buffles tirent des herses en bois suivi par des centaines de femmes courbées et voutées plantant le riz à la main dans une eau boueuse qui doit être glaciale. Aux antipodes de ce qui se pratique de nos jours chez nous.

Malgré ces conditions de travail notre passage ne passe pas inaperçu et ces personnes, jeunes et moins jeunes, nous gratifient de sourires et de "Hello" à notre vue.

Sur notre chemin d'autres "équipages locaux" croisent notre route. Il est impressionnant de voir ce que les vietnamiens arrivent à transporter à vélo (cochons, bois, marchandises diverses et variées).

Aujourd'hui les vélos ont souffert des conditions déplorables des routes et les corps ont souffert de la chaleur (+ 28 c au plus fort de la journée). Le Laos se rapproche mais il faudra avant tout passer la montagne. Aucun regret de ne pas avoir pris ma remorque faute de ne pas avoir pu mettre un amortisseur supplémentaire à ma roue.

Arrivé à notre escale à 16h nous payons 100000 Dongs (l'équivalent de 4 euros) pour la nuitée et un repas du soir qui risque fort de se résumer à une soupe.

×