Haut Plateau du Laos

Fini les hauteurs du Vietnam et après une nuit passée à Muang Kam (Laos) nous reprenons la route avec la traversée de multiples villages de montagne. Au passage de l'un d'eux, à la sortie d'une école, un groupe de gamins ébahis sautent sur leurs "vélos" et font un bout de chemin avec nous. Parlons-en de leurs vélos : ils ont beaucoup de mérite de rouler avec les roues voilées, pas de frein, ou pédalier et chaine hurlent par le manque de graisse et ou la selle, quand elle est existante, est branquignolante.

Cela reste toutefois le seul moyen de transport pour aller à l'école.

Je garde un souvenir mémorable de cet instant ou une petite fille (6-7 ans) a roulé à mes côtés pendant un bon moment. Elle avait un tee-shirt rose, des chaussures dépareillées et trop grandes pour elle ce qui ne l'empêchait pas de rouler en danseuse sur son vélo le tout accompagné d'un large sourire. Elle me lance, de sa timide voix d'ado, un bye bye avant de tourner à gauche pour rentrer chez elle du moins je le suppose.

Sortis du village nous ferons 7 km et entamerons l'ascension d'un col de 17 km qui nous mènera à 1200 m d'altitude avec des montées et descentes de 10. Nous continuerons à cette altitude pendant 60 km jusqu'à Phonsavan ou nous passerons la nuit. Le froid est bel et bien là en soirée, le polaire s'impose donc.