Noir c'est noir

Ba-Bé => Halong : après avoir passé une nuit bien salvatrice notre objectif, de la veille, est enfin atteint en cette matinée. Nous entamons une petite balade sur le lac naturel de Ba-Bé pour ensuite rejoindre l’autre rive en tout début d’après-midi.

Nous faisons une pause à Pac Ngoi dans un gîte appelé NHA-GHI (tous les gîtes ont le même nom au Vietnam). La gérante poussera le vice (merci à elle) de nous faire des frites « à la Française » ; quel bonheur ! Le lendemain nous dormirons à Cho puis 80 km plus loin à Chu content de voir la montagne s’éloigner de nous malgré encore quelques montée à 10 %.

Jour suivant nous faisons escale à Thai Nguyen (ville importante au nord de Hanoî). Nous en profitons pour faire contrôler la roue de Patrick qui, au fil de nos trajets, ne s’arrange guère. Le gérant de la boutique nous propose un arrêt de 3 jours (et ce pour réceptionner la nouvelle roue) ou d’acheter un vtt flambant neuf, dernière génération, pour la modique somme de 300.00 €. Nous reprenons notre route jusqu’à Trai Cau, faisant remarquer au passage à mes compagnons de route à quel point il est agréable de faire 82 km sur du bitume de qualité.

Notre course nous poussera jusqu’à Bac Ninh (route 1) pour y passer la nuit. Départ sous une pluie fine et continue sur la journée. Journée difficile sur plusieurs critères (pluie, circulation, charbon). Charbon ? Charbon vous me direz et bien oui ! Cette route est empruntée par de nombreux camions transportant du charbon de la mine toute proche et nous font profiter à chacun de leurs passages de leurs embruns. De plus cette route est très touristique car c’est celle qui mène à la baie d’Halong.

Arrivés à notre hôtel à Halong, le directeur nous propose un décrassage total des vélos et des sacoches pour 10.000 Dong soit 42 cts. Nous acceptions avec plaisir et allons faire de même avec nos frimousses.

 

Baie d’Halong attention arnaques !!

Depuis que cette baie est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO les prix flambent. N’hésitez pas à comparer les tarifs des hôtels (évitez les grands groupes hôteliers près de l’embarcadère), assurez-vous que les tarifs des taxis sont inscrits sur celui-ci et qu’il soit équipé d’un compteur au tableau de bord sous peine de grosses déconvenues pécuniaires.