Plateau aux bombes

Départ pas très matinal de Phonsavant nous continuons notre route mais nous détournons un peu d'elle pour aller voir le Plateau aux bombes.

Ce plateau tire son nom des cratères "lunaires" laissés par la nuée de bombes larguées lors de la guerre du Vietnam (1963 - 1975). Un bombardement incessant, 1 toute les 8 minutes, 24h sur 24 et ce pendant 9 ans soit 80 millions de bombes déversées. Ces bombes comprenaient entre autre des mines antipersonnel. Le Laos étant le pays le plus bombardé on estime que 370 millions de ces mines ont été dispersées dans le pays. Aujourd'hui, 42 ans après cette guerre, des gens décèdent encore sous celles-ci et seulement 10 % du territoire bombardé semble sûr. Faute de moyens suffisant pour déminer l'ensemble des régions on estime qu'il faudra encore un siècle pour sécuriser le pays. 

Cette visite terminée nous rechevauchons nos bicyclettes pour rejoindre notre village escale. 11h30 quelques barbecues fument déjà et nous décidons nous aussi de passer à table. Le plat de viande arrive et nous passons à la dégustation. Les interrogations sur ce que nous mangeons, qui n'a pas vraiment de goût, vont bon train. Porc, Chien ou autre chose la réponse viendra de notre "cuistot de barbecue" qui nous présentera le plat cru : du rat ! Repas fini nous reprenons notre trajet. Jamais pris à défaut pour l'instant par le GPS celui-ci nous fait sortir de la route principale pour un chemin en terre battue. Pas enclin à suivre ce chemin nous décidons tout de même de faire confiance au GPS mais les conditions de routes vont vite nous faire déchanter. La route en terre battue a laissé place à un chemin forestier fait d'énormes ornières, nos sacoches frottent constamment par terre à s'en décrocher par moment. Notre décor, fait de rizières et de forêts, ne nous fait pas oublier les pentes très raides (18 %) nous obligeant à une forte entraide pour monter les vélos et pour passer les gués entre les rizières.

Nous avons mis 1h40 pour faire 10 km, les vélos, les sacoches et les bonhommes ont souffert sur ce parcours entaché par 6 chutes heureusement sans gravité. Pour finir cette journée nous retrouvons un semblant de route bien meilleure tout de même que notre chemin et nous passerons la nuit à 1400 m à Phou Khoum.