Zais cru voir un américain

C’est par la route 48 que nous repartons vers Vinh puis Ha-Tinh de bon matin et après récupération de Françoise. Route paisible ou les rizières ont laissé place à la culture du piment rouge et où les troupeaux de buffles et vaches sont légions. Nous retrouvons sous une chaleur écrasante (36 ° à l’ombre) nos américains avec leur coach. Ils ont décidé de suivre notre route et  nous expliquent que les difficultés vont bientôt arriver car la partie que nous entamons est la plus étroite du Viêtnam (enclavée entre la frontière du Laos et la Mer de Chine). C’est à Cam-Xuyen que nous dormirons après avoir visité un village côtier non répertorié sur la carte. Sublime village de front de mer sur soleil couchant, un régal pour les yeux.