ROUTE 66

Longue route et de grandes lignes droite, toujours sous un soleil de plomb et pas grand chose à se  mettre sous la dent, même si à quelques endroits on y trouve une espèce de boutique contenant des reliques  (Vielles voitures, pompes à essence et tous autres accessoires de l'époque)  il n'y a pas de quoi manger, encore une foi les provisions sont nécessaires, car nous sommes toujours dans le désert , notre camping et prévu à Truxton, mais celui ci n'existe plus car peu de cyclos font la route 66 d'ailleurs nous croiserons un cycliste Australien les touristes circulent beaucoup en véhicules de location comme voiture mono- space ou camping car, c'est donc à Peach Springs que nous passerons la nuit à 1780 M d'altitude, ou les nuits sont fraiches pour du cyclo  camping et nous sommes à l'entrée de la réserve Indienne des Hualapai, la ligne de chemin de fer suivant cette route 66 et toute proche et des trains à taille immense (2 km) et portant des containers sur 2 niveaux passe toutes les 10mn, la nuit fut longue car peu dormi à cause du vacarne que font les machines tirant ces trains, 4 énormes loco diesel tire ce monstrueux convoi .

Beach  springs, seligman route 66 si la veille il fessait très chaud et bien cette journée fut un calvaire  nous effectuerons les 70 km prévu dans le brouillard et en suite une pluie diluvienne tombera toute la journée et une température qui descendra à 8° en moins de 24h nous avons perdu 35° le camping prévu se terminera à l'hôtel car nous étions transi de froid.

 

Ajouter un commentaire