Bouquet final

Arrivé à El Sosneados mes bagages remis sur le vélo, je vais voir les gendarmes qui faisait un contrôle routier, je leur demande  où je pouvais dormir ! Ils me font comprendre qu'il n'y a pas de couchage dans ce village, après une conversation (en dialecte) entre nous deux, me faisant mettre sur le côté et me dit attendre un peu, chose que je fais, quand quelques minutes plus tard, en contrôlant une camionnette celle ci ce dirige vers moi et me dit de monter, elle m'emmènera 50 km plus loin à Malagûe, merci le monsieur de la gendamerie.