Content d'être vivant

Route 66 chilienne très meurtrière :
11 kms à faire sur cette route folle, sur une bande de la chaussée ne dépassant 2 m, les camions vous rasent à toute vitesse, provoquant un mouvement d'air si important qu'il met impossible de maitriser mon vélo, je décide alors de marcher dans l'herbe en poussant mon vélo, j'étais un peu plus en sécurité ??? Mais pas en sécurité !! C'est pour cela que 3km plus tard le premier chemin est le bien venu, et j'ai du batailler avec mon GPS pour retrouver un chemin dans la forêt pour rejoindre San Antonio, et surtout bien content d'être vivant ! J’ai eu du mal à m'endormir!  tellement la peur m'a tenaillée pendant ce laps de temps qui m'a paru une éternité.

×