Santiago

Donc, direction Los Andes tout ce passe très bien jusqu'au km 60, plus  de route, mais l'autoroute avec un grand panneau interdit au vélo, je me pose à l'ombre  en réfléchissant quel stratégie prendre, quand soudain un véhicule de carabinieros { gendarmerie}  arrive, je fait signe, ils s'arrêtent etj' entame un dialecte avec eux( espagnol, français, anglais) et me font comprendre que je pouvais y aller, malgré ce panneau interdit au vélo, donc je prend cette autoroute, il est vrai que ce n'est pas la cadence de circulation de la  France, mais sous une chaleur terrible 40*, à 15 km plus loin un tunnel et à l'entrée de celui ci un péage, la personne en cabine me fais signe de passer, mais pas rassuré quelques hectomètres plus loin, je décide juste avant de prendre le tunnel de faire du stop et quelques minutes plus tard un pick-up  me prendra en charge jusqu'au centre de Los Andes ,ou il me reste plus qu'à trouver une chambre chez l'habitant.

Ajouter un commentaire