traversée du désert

C'est après 4 jours de désert, et toujours sur cette piste infernale que je retrouve le bitume, toujours sous un soleil de plomb, demandant de l'eau à chaque fois qu'un véhicule passe , 3 à 4 fois par jours et tous mon donné 2 litres d'eau environ, et chacun sans hésitation ,  bilan de cette déviation:  60 km supplémentaires de bitume, mais c'est ça l'aventure!