Départ de Bangkok

Bangkok vendredi 8 Janvier 2016 

 

Après le montage des vélos, fait la veille, l'hôtel nous a prêté un local,  plutôt sympa le gérant ! Le départ de notre périple et éminent, notre soucis principale et : comment faire pour rouler à gauche dans cette ville gigantesque ? Après quelques km, nous nous sommes accoutumés à la circulation, avec un peu d'hésitation je dois bien l'avouer, si nous prenons la direction plein Ouest de Bangkok comme prévu, et bien c'est sans aucune erreur de parcours que nous gagnerons notre route de campagne prévue, Patrick métrisant  son GPS à merveille. C'est à Damnoen Saduak que nous passerons la nuit cette journée fut sans grand intérêt touristique, car pas encore assez éloigné de Bangkok.

Damnoen Saduak nous y ferons une courte pose pour visiter le marché flottant, attraction touristique du coin, dommage car au moment de notre passage, tous les petits revendeurs installé sur leurs coques de noix flottantes n'étaient pas arrivés, mais les bus des compagnies Tour Opérator arrivait l'un derrière l'autre, c'est pour cela que nous sommes passés de bonne heure, comme indiqué sur notre guide. 

Route vers notre destination du jour Sai Yok nous passerons par Ratchaburi, kanchanaburi  et son fameux  pont sur la rivière Kwaï, dont le célèbre film du même nom. Si le film a été bâti sur des faits réels de cette fameuse bataille du rail dans les années 1940  contre les Japonais, aujourd'hui il n'en reste plus que le cimetière immense, avec ses milliers de tombes alignés de façon exceptionnelle, cela me rappelle les cimetières du débarquement en Normandie. Aujourd'hui si le train touristique y passe parmi les centaines de visiteurs agglutinés sur le pont, il se fraye son chemin à grand coup de klaxon et tous feux allumés, c'est assez impressionnant même si sa vitesse est réduite. 

 

Sai Yok direction objectif du jour Si Sawat c'est une route  très vallonnée qui nous attend avec des montées et des descentes très rapprochées qui font mal aux jambes car les pourcentages sont important jusqu'à 13% par endroit, nous ferons une halte aux cascades d'Erawan, ou nous resterons pour manger à côté de Français touristes. Ensuite départ pour le bac  de             Srinakarindra Dam, mais a la sortie d Erawan un col non répertorié sur notre carte nous fera vraiment du mal, col très court mais la pente varie de 8 à 16% et la fin de parcours sera tout aussi difficile que les premiers km du matin 

À Si Sawat nous dormirons sur un hôtel flottant très vétuste, que seul l'habitant du coin peux connaître, nous n’aurions pas osé faire 2 km de brousse pour trouver ce couchage au bord d'un lac au milieu de nul par. Nous y coucherons sur une paillasse à même le plancher et pratiquement à la belle étoile, un bol de riz comme repas, mais moustiques à volonté qu'elle nuit ?

 

Départ de nuit et arrivée de nuit pour Ban Rai, le jour pas encore lever, mais comme nous ne pouvions pas dormir , c'est sans regret que nous débarqueront de notre hôtel flottant, mais la journée s'annoncée difficile et elle le fut :107 km au programme et 2000 M de dénivelé, des pourcentages énormes que certain d'entre nous passerons à pied, c'est de nuit et très fatigué que nous trouverons un hébergement,  c'est en rouge que je mentionnerai sur ma carte de route le parcours du jour.